New Wave Moons

Single
2010

Luc Benito - batterie
Régis Laugier - voix, basse
Nico Morcillo - guitare

kptmichigan - guitare, piano, organ beats




Réalisé et mixé par kptmichigan
Enregistré par Hifiklub
Masterisé par Sarah Register au studio The Lodge - New York City, NY

Projet

Quelque part au milieu des années 60, R. Stevie Moore fait le choix de passer le reste de sa vie à travailler – plus ou moins – dur, enfermé entre quatre murs 23 heures par jour, chez ses parents tout d’abord à Nashville, puis chez lui dans le New Jersey. Solitaire, il est au mieux assisté de l’aide discutable du pire animal de compagnie : un chat. Né multi instrumentiste, il fait d’emblée acquisition d’un magnétophone « reel to reel » auquel notre homme restera à jamais fidèle, repoussant comme personne les appels du numérique, froid conjoint de la musique dématérialisée.

De labels, R. Stevie Moore s’en passe le plus souvent. Usant massivement des techniques les plus simples de duplication à la maison, il offre à ses pulsions créatives incessantes une diffusion directe auprès de l’auditeur, sur cassettes ou CD-R. Les postiers sont ses amis, ils deviennent finalement les nôtres. Auteur selon ses propres estimations de près de 400 albums, ce possible menteur mais véritable « légende lo-fi » a su toutefois s’infliger à quelques occasions les services de maisons de disques, sortant notamment des albums sur New Rose, Cheery Red ou encore Sundazed.

La popularité croissante d’artistes aux cheveux gras tels qu’Ariel Pink permet ces dernières années de donner – à juste titre – un écho plus large au nom de cet insaisissable pionnier du mouvement Do It Yourself, qui parvient aujourd’hui via son site internet à servir à son public une partie substantielle de son catalogue audio et vidéo.

Un an avant le tournage du film d’Arnaud Maguet et Hifiklub I Am A Genius (And There Is Nothing I Can Do About It), R. Stevie Moore invite en 2010 le groupe toulonnais à participer au volume 2 (New Wave Moons) d’une série d’albums tribute au parrain de la lo-fi. Le choix d’Hifiklub se porte alors sur le titre Alecia, extrait de l’album All Well And Good, que R. Stevie Moore enregistre initialement en 1986.

Titres

  • Play Myself Some Music-Jason Falkner

  • First-Hand/Caffeine Boy – W. Bisig

  • Everyone but Everyone, Boy - Branson Pickle

  • Human Race – The PityFucks (live)

  • Traded My Heart for Your Parts - More Gendel

  • I Wanna Hit You - Charles De Goal

  • Showing Shadows/That Long Walk to the Barn 6AM – Dr. Tim’s Banana Paradise

  • Another Day Slips Away - Roger Ferguson

  • She’s Dead - Scott Michael Gilliam

  • Norway – Yukio Yung

  • Sperm Concern – Martin Newell

  • The New Phonographers – The Bran Flakes

  • Who Killed Davey Moore? – Jeffrey Lewis

  • I Hope That You Remember- Echo Orbiter

  • Everything - Griffin Sisters

  • This Wednesday/New Girl - Otto Reverse

  • Naked – Terry Folger

  • New Wave – The New Magic Raincoats

  • 1-2-3 Mud – Deluxin’

  • Benefit of the Doubt – Amy Annelle

  • Alecia – HIFIKLUB

  • Moons – Todd Dillingham with Debstar and Jazzy Crabb

  • To Old To Fall In Love-Eric Matthews

Photographies

Vidéos